VENDRE

SA PROPRIÉTÉ

Nos astuces

Lorsque vous décidez de vendre votre propriété, il faut savoir qu’il y a des pièges à éviter et des points incontournables à évaluer.

Nous vous donnons ici quelques astuces afin de faire de la vente de votre propriété une réussite.

ÉTAPE 4
La mise en vente de la propriété

Maintenant que vous avez fait l’inspection, exécuté des réparations, fait des améliorations et déterminé le prix de votre maison, il est maintenant temps de procéder à la vente.

 Il y a deux manières de vendre votre propriété: La vendre par vous-même ou vous faire accompagner par un professionnel du domaine immobilier.

Que vous choisissiez une technique ou une autre, les choses à faire se ressemblent. Il est certain qu’en vous faisant aider par un professionnel, vous aurez beaucoup moins d’efforts et de temps à mettre dans la vente de votre propriété et vous éviterez de faire certaines erreurs par manque de connaissances.

Voici ce que vous aurez à faire pour publiciser votre propriété

1. Effectuer la mise en marché de votre maison

Prendre des photos inspirantes

Avant de mettre en ligne votre maison, vous devrez la prendre en photos en faisant ressortir sur chacune un aspect positif qui la mettra en valeur. Même si votre propriété a une grande valeur, cette première impression que se feront les prospects pourrait donner lieu à une opinion négative si les photos ne sont pas attirantes. En négligeant cette étape importante, trouver un acheteur deviendra alors une procédure plus ardue.

Stratégiquement, les prises de photos doivent être réalisées sous les meilleurs angles possibles afin que les personnes aient une bonne idée de l’ensemble de la demeure.

Prenez soin de retirer du champ de vision des objets personnalisés et ceux qui surchargent les pièces.

Attention à bien doser la lumière pour éviter le résultat de photos sombres ou trop claires.

Donnez de la profondeur à vos photos pour améliorer la perspective. Ainsi, placez des éléments intéressants à l’avant plan sans négliger ce qui apparaîtra en toile de fond.

En utilisant des photos de qualité et représentatives de votre demeure, vous augmenterez le bassin potentiel d’acheteurs qui apprécieront votre propriété. Rappelez-vous cet adage à l’effet qu’on a souvent qu’une occasion de faire bonne impression!

Faire le ménage 

Afin que votre maison donne une impression de perfection, prenez le temps de faire un ménage en profondeur de toutes les pièces. Rangez tout ce qui traîne. Lavez toutes les surfaces, y compris le plancher, placer les meubles, etc. Tout doit être impeccable et à son avantage.

Si par exemple vous avez beaucoup de bibelots, de plantes ou d’objets décoratifs, il est souhaitable de les retirer durant la prise de photos afin que celles-ci soient plus épurées et reflètent mieux votre maison.

Prenez le temps d’ouvrir les rideaux pour bénéficier de la lumière naturelle du jour et attendez une journée ensoleillée lorsque vous prendrez des photos dans le but que cette lumière donne de meilleurs résultats à vos images.

Plus elles seront prises sous des angles différents, plus l’acheteur sera en mesure d’imaginer la superficie des lieux. Aussi, il est important de réaliser votre captation après les changements que vous aurez apportés à votre demeure. C’est que les acheteurs voudront voir la maison dans l’état qu’elle sera lors de leur visite.

Les spécialistes en « home staging » recommandent fortement de dépersonnaliser la maison.

Cela peut sembler anodin, mais les futurs acheteurs recherchent une maison où ils peuvent imaginer comment ils aménageront les lieux avec leurs effets personnels ou d’autres qu’ils comptent se procurer.

Ainsi, nous vous suggérons de retirer les photos de famille, les objets personnels, les jouets pour enfants, les dessins sur le réfrigérateur, etc.

Dans certains cas, rafraîchir la peinture de certaines pièces ajoutera de la valeur à la propriété et de l’intérêt si le choix de couleurs s’avère stratégiquement adéquat.

C’est dans un environnement neutre qu’ils pourront en définitive se projeter avec plaisir dans leur nouvelle future acquisition.

 

Créer un texte de vente accrocheur

Il est maintenant venu le moment de créer votre texte de vente de votre maison pour diffusion sur les sites de vente en ligne.

Fournissez le plus de détails possibles dans votre description. Plus il y aura d’informations pertinentes, plus il sera possible pour un futur acheteur de visualiser les avantages de la maison et de les associer à ses besoins.

Indiquez bien le nombre de chambres, de salles de bain, la grandeur du terrain, le nombre de places de stationnement, s’il y a un bureau, une salle de jeux, etc.

En fournissant des détails, vous augmentez les possibilités d’attirer l’intérêt des prospects sur votre annonce. Une bonne description des lieux permet également aux futurs acheteurs d’avoir un profil réaliste de la maison, sans avoir à se poser des questions.

Les gens cherchent selon des critères très précis et c’est en anticipant les questions que vous trouverez les réponses pour capter leur attention.

 

La mise en ligne de votre maison

Il est désormais temps de mettre en ligne votre maison puisque vous avez de belles photos ainsi qu’un excellent texte de description.

Pour faire voir votre maison par un maximum de futurs acheteurs, il est fortement recommandé de publier votre demeure sur le plus de sites de vente possibles. De cette manière, il y a beaucoup plus de chances que vous vendiez votre propriété rapidement.

2. Prendre en charge des visites et des communications externes avec les futurs acheteurs

Suggérez un rendez-vous

Lorsqu’un futur acheteur vous contacte parce qu’il est intéressé par votre maison, prenez  rendez-vous avec lui.

Si la personne vous pose des questions au téléphone, prenez le temps de lui répondre adéquatement. De cette manière,  vous démontrerez du sérieux dans la vente de votre maison.

Avant de compléter l’appel, prenez en note ses coordonnées pour être en mesure de le rejoindre plus tard. Cela vous sera très utile si vous devez reporter votre rencontre, pour confirmer le rendez-vous ou effectuer le suivi après la visite.

D’abord, l’écoute est plus importante que la parole. Il est primordial d’écouter les besoins exprimés et les questions suscitées par les visiteurs.

Vous devez montrer significativement que vous les comprenez. N’hésitez pas à leur poser des questions pour les inviter à s’exprimer et à expliquer leurs attentes et ce dont ils ont besoin dans une maison.

Vous pouvez demander par exemple: combien de personnes y a-t-il dans la famille, les passe-temps, le nombre d’automobiles qu’ils possèdent, s’ils ont des animaux de compagnies, etc.

Tout ceci vous permettra de mieux cerner votre acheteur.

En plus de vous donner des informations, ils apprécieront accordiez de l’importance à leur avis ainsi qu’à leurs besoins. Ils ne doivent pas avoir l’impression que vous souhaitez vendre à tout prix.

Si les visiteurs ont des questions, ils n’hésiteront pas à les adresser s’ils sont sérieux dans le projet d’acheter une maison.

 

Préparer votre maison à la visite

Rendez votre maison impeccable comme sur les photos

Faire un ménage de profondeur et ouvrir toutes les fenêtres et les rideaux afin de laisser la lumière naturelle entrer et ouvrir les lumières principales de la maison.

Assurez-vous de bien aérer les pièces, surtout si la visite survient après une heure de repas.

Rangez tous les objets personnels visibles. Fermez tout appareil qui pourrait distraire lors de la visite comme un téléviseur, un appareil radio ou un ordinateur.

 

Durant la visite

Faites en sorte que les visiteurs se sentent chez eux.

Vous pouvez leur proposer d’ouvrir les espaces de rangement comme les placards, les armoires et le garde-manger. Ils doivent pouvoir visualiser les espaces qu’ils pourraient occuper en achetant la maison. N’oubliez pas non plus d’effectuer le rangement de circonstance à l’intérieur de ces espaces.

Il est possible que les futurs acheteurs posent beaucoup de questions et peut-être pas du tout. Il est conseillé de répondre seulement aux questions posées.

Si vous êtes porté à trop donner d’explications et de prendre les devants dans l’énumération des caractéristiques de la maison, il y a des chances que ce que vous direz ne soient pas des points intéressants pour eux et que vous perdiez leur attention.

Laissez-les parler et n’hésitez pas à leur demander s’ils ont des questions à plusieurs moments durant la visite. C’est vous qui prenez charge de la visite, alors préparez-la en conséquence afin de ne pas vous éparpiller partout dans la maison. Passez de pièce en pièce pour en faire une visite complète.

Si les visiteurs veulent revoir un endroit en particulier, guidez-les jusqu’à cette pièce sans problème.

Le but de tout ceci est de ne pas étourdir les acheteurs avec un surplus d’informations. Les gens n’ont pas tous la même capacité d’analyser les informations qu’ils obtiendront. En les laissant parler, vous serez à leur rythme.

Il est également conseillé qu’une seule personne accompagne les visiteurs. Les futurs acheteurs risquent d’obtenir trop d’informations de plusieurs personnes représentant les vendeurs qui pourraient même se contredire dans leurs propos surtout dans le contexte difficile d’une séparation.

Un élément-clé lors de la visite est de conserver son calme. Prenez de grandes inspirations et soyez détendu. La nervosité est contagieuse. Si vous affichez de la nervosité, vous pouvez rendre les visiteurs très inconfortables. Cette tension peut vous rendre trop loquace ou dire des choses que vous ne désirez pas.

En conservant votre calme, ça contribue à vous rendre plus sympathique. Souriez car la première impression ne ment pas! Ayez confiance en vous et tout va bien se dérouler.

Il est probable qu’à la fin de la visite, vous ayez l’impression d’avoir oublié certains détails, d’être allé trop rapidement ou avoir semé des inquiétudes.  Ne vous en faites pas! Restez calme. À ce moment-ci, la balle est dans leur camp. Prenez du recul par rapport à la visite. Vous aurez des nouvelles de leur part lors du suivi.

Avant, durant et après la visite, essayez de baisser vos attentes. Il n’est parfois pas aussi facile qu’on puisse le penser de vendre une maison. Ne soyez pas déçu si les visiteurs ne semblent pas intéressés. Ce n’est pas nécessairement parce que vous avez mal fait votre travail. Parfois, ce sont les futurs acheteurs qui ne sont pas sérieux dans l’achat, où qu’ils n’avaient pas bien lu les indications fournies dans la fiche de vente et qu’ainsi votre maison ne leur convient pas .

Il arrive également que des gens recherchent la perle rare, qui pourra leur rapporter le plus pour un moindre prix. En baissant vos attentes, vous serez plus calme lors de la visite parce que vous ne vous imposerez pas un stress de performance.

 

Après la visite

Assurez-vous de faire un suivi avec les personnes qui se sont présentées à votre domicile. Avant leur départ de la maison, informez-leur que vous entrerez en contact avec eux dans les prochains jours afin d’en faire le suivi. Invitez-les également à vous rejoindre en tout temps s’ils ont des questions ou pour donner une réponse, qu’elle soit positive ou négative.

Lorsque vous les rappellerez, si ces personnes ont une réponse positive, vous pouvez leur proposer de faire une offre d’achat. S’ils décident de ne pas déposer une offre d’achat, vous pouvez gentiment leur demander quelles en sont les raisons. Ces informations vous permettront de vous améliorer pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

3. Gérer les offres d'achats reçues et les négociations qui en découlent

Analyser les offres reçues

Suite au dépôt de l’offre d’achat par l’acheteur, vous pourrez être agréablement surpris ou déçu.

Il est possible que le prix offert soit très inférieur à ce que vous demandiez. Il se peut également que les acheteurs demandent des suppléments (meubles, lave-vaisselle, etc.) dans leur offre d’achat.

 

Examiner attentivement les conditions incluses dans l’offre d’achat

Il est fort possible que l’offre d’achat soit assortie de conditions.  En d’autres mots, le vendeur et l’acheteur doivent remplir certaines conditions, dans les délais entendus, pour qu’une propriété soit considérée vendue. Voici les principales conditions:

1. Condition de financement

Quand l’offre est conditionnelle à l’obtention du financement, l’acheteur doit prouver qu’il peut obtenir les fonds nécessaires pour acquérir la propriété. Pour remplir cette condition, l’acheteur doit obtenir un engagement hypothécaire sans condition, donc une preuve de financement.

La préapprobation hypothécaire n’est pas suffisante à cette étape. Rappelons que cette dernière permet seulement de connaître la capacité d’emprunt d’un acheteur. L’engagement hypothécaire, lui, indique le montant consenti par une institution financière pour faire l’achat de la propriété inscrite dans l’offre d’achat.

Si l’acheteur n’obtient pas cette preuve dans les délais convenus avec le propriétaire, la promesse d’achat pourrait devenir nulle.

2. Condition d’inspection

L’offre peut également être conditionnelle à ce que l’acheteur puisse faire inspecter la propriété. Dans ce cas, l’acheteur fait appel à un inspecteur en bâtiment pour vérifier l’état de la propriété. Si l’inspection ne révèle aucun défaut majeur, cette condition sera remplie. Dans le cas contraire, l’acheteur pourra retirer ou modifier son offre.

3. Condition de vente

À moins de se retrouver devant un premier acheteur, c’est possible que la personne qui dépose une offre d’achat ait elle aussi une propriété à vendre. Cette personne peut alors faire une offre d’achat conditionnelle à la vente de sa propre demeure.

Les deux parties devront convenir du délai dont disposera l’acheteur pour réaliser la vente de sa maison, et ainsi, remplir cette condition. S’il n’y arrive pas, l’offre d’achat pourra être annulée.

Finalement, saviez-vous qu’avant d’accepter une offre d’achat, le vendeur a droit à un délai de réponse? Celui-ci varie habituellement entre 24 et 72 heures. Pendant ce délai, il pourra prendre connaissance de l’offre. S’il ne répond pas dans le délai entendu dans l’offre d’achat, ou selon les dispositions du Code civil (article 1392), l’offre s’annule.

 

Plusieurs offres d’achats

Vous pourriez aussi recevoir des offres de plusieurs acheteurs. C’est à ce moment que vous devez prendre certains éléments en considération avant de prendre votre décision.

Analysez soigneusement laquelle d’entre elles serait la plus avantageuse. Certaines offres peuvent être plus intéressantes que d’autres comme celle présentant le prix le plus élevé ou respectant toutes les conditions.

 

Prendre la meilleure décision

Sachez qu’à ce moment, vous pouvez déposer une contre-offre,  accepter ou refuser une offre d’achat.

Vous pouvez déposer une contre-offre. Prenez le temps de réfléchir avant de déposer une contre-offre ou de refuser celle qui vous a été présentée.

Est-ce que ça vaut la peine ou pas de se départir de son lave-vaisselle ou de son ensemble de salon?

Est-ce que risquer de perdre une vente pour un petit détail en vaut la peine?

Est-ce que le prix offert vous convient ou est-il trop bas?

Est-ce qu’il en demande trop?

Pesez le pour et le contre et prenez la décision qui vous parait la plus judicieuse.

Maintenant que vous avez accepté l’offre d’achat la plus intéressante.

Il est temps de conclure la vente.

VOIR NOS ASTUCES